Isolation

Quels sont les mesures à prendre avant d’isoler le plafond des caves ?

Lors de la construction des maisons traditionnelles bruxelloises, les sols au-dessus des caves et des garages n’étaient pas isolés. Une ventilation naturelle via des soupiraux, grilles, etc. y assurait l’évacuation de l’air humide et le séchage des murs.

Au fil du temps, ces dispositifs de ventilation ont souvent été bouchés ou ont disparu, entraînant parfois des problèmes d’humidité.

Avant d’isoler le des caves et des garages, plusieurs précautions sont à prendre, à commencer par remédier aux éventuels problèmes d’humidité et rétablir une ventilation efficace.

Supprimer toute humidité

Si le plancher est environné de problèmes d’humidité provenant des murs d’appuis, ces problèmes doivent d’abord être impérativement éliminés :

  • Humidité des murs contre terre : étanchéifier de préférence les murs par l’extérieur et drainer les pieds de murs. Si cela s’avère compliqué, réaliser une barrière coté intérieur, par exemple au moyen d’un cimentage hydrophobe et d’injection.
  • Humidité ascensionnelle des murs : remédier au problème, par exemple au moyen d’injection d’un produit hydrofuge, qui crée une barrière étanche horizontale empêchant l’humidité de remonter dans les murs de cave.

Il faudra ensuite laisser aux murs le temps de bien sécher. On veillera à ce que la ventilation soit également bien assurée au rez-de-chaussée.

Assurer une bonne ventilation des caves

Pour que les caves soient saines, il est nécessaire de garantir leur ventilation, en d’autres termes d’y assurer un bon renouvellement de l’air.

Ceci est important par le fait que l’isolation du plafond entraînera une diminution de la température des caves, ce qui augmentera le risque de si l’air est chargé en humidité.

La solution la plus simple est de recréer la ventilation naturelle d’origine. Rouvrir et dégager les soupiraux obstrués de manière à établir une ventilation transversale.

Si la ventilation traversante est impossible ou insuffisante, une solution est d’installer une ventilation mécanique.

Schéma d'une ventilation naturelle d'une cave par l'ouverture des soupiraux
  1. Rue
  2. Cave 1
  3. Cave 2
  4. Jardin
  5. Rez-de-chaussée

L’air traverse les caves, d’un soupirail côté rue vers une grille aménagée dans une fenêtre existante côté jardin

Photo d'un soupirail dans la façade et d'une ouverture au pied de la porte d'entrée

Soupirail et ouverture pour assurer une bonne ventilation.

Schéma d'une ventilation mécanique d'une cave
  1. Rue
  2. Cave 1
  3. Cave 2
  4. Cave 3
  5. Jardin
  6. Rez-de-chaussée

Lorsque la cave ne comporte pas d’aération ou seulement une seule, une possibilité est de percer le mur aveugle, puis d’installer un conduit à l’extérieur, qui doit dépasser d’au moins 15 cm le niveau de sol.
Si nécessaire, un extracteur mécanique permet d’assurer un bon tirage de l’air.

Vérifier l’état du plancher

La vérification de l’état de la structure du plancher est importante d’autant qu’elle ne sera ensuite plus accessible.

  • Les planchers en béton présentent généralement peu de dégradations, sauf s’ils ont été soumis à d’importants dégâts des eaux. Sous les dalles de béton ou les voussettes en brique, vérifiez l’éventuelle corrosion des poutrelles métalliques. Appliquez le cas échéant un traitement anti-rouille. Si vous avez des doutes sur l’état de la structure (poutrelles dégradées, état des briques), faites appel à un ingénieur en stabilité.
  • Sous les planchers en bois, il est conseillé de vérifier l’état des et de les traiter éventuellement avec un produit fongicide-insecticide.
  • Vérifiez que le plancher du rez-de-chaussée soit bien fermé (joints entre les lames de plancher). Le nettoyage à grandes eaux pourrait en effet altérer l’isolant qui sera placé en dessous.

Pour aller plus loin

  • Pensez à isoler les tuyaux de chauffage.
  • Évitez les courants d’air froids en provenance de la cave en améliorant la fermeture de la cage d’escalier menant à celle-ci. Idéalement, isolez les cloisons de séparation et la porte de cave de manière à assurer une continuité de l’isolation.


Câbles électriques, tuyaux, appareils

  • Certains éléments comme les luminaires, transformateurs, câbles ou conduites devront être déplacés : parlez-en avec votre entrepreneur lors de la visite préalable à l’établissement du devis.
  • Pensez à photographier les éléments qui seront cachés par l’isolation, réalisez vous-même éventuellement des croquis par cave.

Isolation

Les conseillères et conseillers Homegrade vous guident

Parcourir nos conseils

Publications suggérées

Consultez notre documentation pour en savoir plus

  • Toiture Plate — Rénovation et Isolation

    Isolation

    Homegrade, 2024

  • Ventilation d'une habitation en rénovation

    Isolation

    Homegrade, 2020

  • Isoler les façades par l'extérieur - Principes et techniques

    Isolation

    Homegrade, 2020

  • Remplacer les châssis de fenêtre - Critères de choix en rénovation

    Isolation

    Homegrade, 2022

  • Isoler le plancher du grenier - Principes et techniques

    Isolation

    Homegrade, 2022

Consulter toutes les publications